Comprendre le classement

Norme de classement des hôtels, campings, résidences, villages vacances meublés

Norme de classement des hôtels campings résidences village

Norme de classement des hôtels campings résidences village

 

 

Classification hôtelière : la grille de l’arrêté de 1986, fixant essentiellement des normes d’équipement, n’est plus adaptée au marché actuel.

Objectifs de la réforme :

  •  créer un outil évolutif d’amélioration du parc hôtelier,
  •  s’harmoniser avec les pratiques internationales, et celles de nos destinations concurrentes, en créant une 5*,
  •  montée en gamme du parc hôtelier en favorisant la modernisation des équipements et en intégrant des critères de qualité de service normés.

Principes et objectifs de la réforme    

  •  Classement volontaire de 1 à 5* (disparition du 0* et du 4*L).
  •  Contrôle effectué par un organisme évaluateur privé compétent dans le secteur de l’hôtellerie accrédité par le COFRAC sur commande de l’hôtelier.
  •  Coût du classement à la charge de l’hôtelier.
  •  Classement valable 5 ans.
  •  Gestion du classement par Atout France (Agence de développement  touristique).
  •  Référentiel révisable tous les 5 ans (avec information sur les nouveaux critères avant échéance).

 Le tableau de classement, un système à points                                                                                                                                      

Critères organisés en 3 grands domaines :

  • Equipements
  • Service au client
  • Accessibilité et développement durable

Chaque critère est affecté d’un nombre de points

Deux types de critères :

  • “obligatoires” & “A la carte”

Pourquoi ce système ?

Pour éviter les dérogations (meilleures adaptations des normes aux bâtiments historiques ou remarquables). D’autre part, la souplesse dans le classement permet l’expression du positionnement commercial de l’établissement et la valorisation de ses équipements

Principe de calcul

Pour obtenir le classement dans une catégorie donnée, il faut atteindre un nombre de points minimum (addition des points obligatoires et à la carte), à raison de :

– 100 % des points affectés aux critères obligatoires

-5 %, 10 %, 20 %, 30 % et 40 % des points affectés aux critères “à la carte” correspondant respectivement aux catégories 1*, 2*, 3*, 4*, 5*.

Toutefois : les points obligatoires non validés peuvent être compensés par des points “à la carte” , à condition de ne pas perdre plus de 5% des points obligatoires ; Les points obligatoires perdus devront être compensés par trois fois plus de points “à la carte”.

Ex: Si perte de 5 points obligatoires, la compensation se fera par la validation de 15 points “à la carte” (3×5), supplémentaires.

 Pour visualiser le tableau des critères pour les hôtels, cliquer ici, pour les résidences de tourisme, cliquer ici, pour les campings, cliquer ici, pour les meublés de Tourisme, cliquer ici.

Vous souhaitez une information plus complète sur la réforme des hébergements touristiques cliquer ici vers le site d’Atout France.